EXPOSITION MIRÓ : ACTUELLEMENT ET JUSQU’AU 4 FEVRIER 2019, AU GRAND PALAIS

 In Expositions (+ de 3 articles)

Depuis le 3 octobre et jusqu’au 4 février 2019, le Grand Palais présente une rétrospective exceptionnelle consacrée à l’œuvre du grand maître espagnol Joan Miró.

Cette sublime exposition-événement au Grand Palais retrace l’évolution stylistique et technique de l’artiste au travers de 150 œuvres, dont certaines inédites en France, couvrant 70 ans de création.

Cette rétrospective passionnante permet de mieux connaître l’œuvre de celui qui fut l’un des représentants du mouvement surréaliste les plus influents du XXe siècle. Mouvement fauve, cubisme, surréalisme, détaillisme… les dizaines d’œuvres exposées, venues des musées européens, américains ou confiées par des collectionneurs privés, retracent les plus importantes périodes de création de cet artiste inspiré par le subconscient, l’esprit enfantin et son pays, ses thèmes de prédilection.

Les trois toiles “Bleu” réunies enfin

L’exposition « Miró » est l’occasion de découvrir  ou redécouvrir avec bonheur le style inimitable de celui qui disait « peindre ses rêves », son univers poétique, entre réalité et imaginaire, ses curieux symboles, ses formes géométriques colorées, et quelques-unes de ses œuvres les plus célèbres parmi lesquelles « La Ferme », l’œuvre principale de son époque « détailliste », ou encore, enfin réunies, les trois immenses toiles « Bleu I, II, III », le très fameux triptyque créé au début des années 60.

Né à Barcelone en 1893, mort en 1983 à Palma de Majorque, Miró est un artiste majeur, renommé dans le monde entier et connu pour sa créativité débordante. Et justement, cette rétrospective au Grand Palais propose un parcours chronologique qui permet de présenter le travail de l’artiste dans toute sa diversité. Une rétrospective qui peut charmer tous les âges et tous les publics, car comme le précise le commissaire de l’exposition Jean-Louis Prat « Miró est universel, il est compris sur toute la terre. Et j’espère que le public sera là pour partager, car partager les rêves de Miró, c’est partager un espoir et partager un espoir, c’est croire qu’il y a toujours quelque chose d’intéressant dans le temps où l’on vit. »

Plus d’infos : Rétrospective Miro, actuellement et jusqu’au 4 février 2019 au Grand Palais, 3 avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris. Métro Champs-Elysées-Clémenceau ou Franklin Roosevelt.